Lancement de la saison 2018-2019 de la Ligue d'improvisation musicale de Québec (LIMQ)

Mis à jour : 10 oct. 2018

par Zita Bombardier-Touret

Le 08 octobre dernier, l’Impérial Bell était rempli à craquer lors du premier match de la saison de la Ligue d’improvisation musicale de Québec, match qui opposait les Verts aux Bleus. Après une soirée ponctuée de bons et de moins bons coups, ce sont finalement les Verts, menés par leur capitaine Patrick Ouellet, qui ont remporté la victoire 9-8 après un bris d’égalité sur le thème “Voyageurs du monde”. Comme toujours, un public fidèle était au rendez-vous, composé d’habitués et de nouveaux venus, tous venus apprécier le talent de ces musiciens hors pair. Mentionnons la recrue des Verts et récipiendaire de la 2e étoile du match le polyvalent Antoine Breton qui a aidé plusieurs fois son équipe à remporter la victoire, de même que le capitaine des Bleus, Éric Savard, dont les aptitudes de leader ont pu être appréciées à de nombreuses reprises alors qu’il dirigeait son équipe de main de maître, notamment lors de l’improvisation comparée « Critique de disque » où son équipe et lui ont su créer une composition originale, solide techniquement et répondant parfaitement aux critères dictés par l’arbitre (son britpop, ambitieux et richement orchestré).


Le public devra d’ailleurs faire des choix tout au long de la soirée alors que s’opposeront souvent deux visions diamétralement opposées du même sujet, nous forçant à choisir entre une pièce humoristique faisant réagir le public et une autre finement construite et demandant une certaine technique. C’est quelques fois l’option humoristique qui l’emportera (pensons à la ballade doucereuse chanté par un Antoine Breton pince-sans-rire qui nous sort un tas de mots sans queue ni tête, le tout marmonné dans un style Patrick Watson-esque) alors que d’autres fois la technique prévaudra, comme lors de l’improvisation « Pierre précieuse » alors que les Bleus éblouissent avec leur création inspirée des Rolling Stones Temple Pilot où brille Mathieu Rancourt à la basse, créant un « riff » accrocheur et qui sera la base de l’improvisation et où le capitaine dirige encore une fois solidement son équipe dans une composition où l’influence des Stones (Plus que Temple Pilots) se fait clairement ressentir (dans la ligne mélodique, les motifs à la batterie, les interpellations chantées…).


Moments forts de la soirée : le duo Desroches-Forest, dans une improvisation créée spécialement en leurs honneurs et où les deux instrumentistes brillent et font preuve d’une belle chimie et d’une admirable dextérité à leurs instruments, l’improvisation mixte hommage aux Charbonniers de l’enfer où ENFIN le capitaine des Verts a une chance de briller, lui qui se tenait beaucoup trop à carreau depuis le début du match, de même que l’improvisation mixte hommage à Rachid Taha avec une belle prestation de la clarinettiste des Verts, Lyne Goulet.


Animée comme toujours par les deux acolytes Marc Bélanger et Michel Marcoux, cette 15e saison s’annonce riche en rebondissements musicaux de toute sorte et je ne peux que lever mon chapeau à tous ces musiciens qui allient justesse technique à un sens inouï du spectacle.


Le prochain match de la LIMQ aura lieu le 05 novembre prochain à l’Impérial Bell, 19h30. Les billets sont au coût de 20$ (une passe de saison est également disponible, offrant 25% de rabais). Achat au www.imperialbell.com.






(source: http://impromusicale.com/)




Cet article fut rédigé dans le cadre des chroniques culturelles de l'organisme Bravi Productions pour l'émission Premières Loges, animée par Jessica Lebbe de la station radio CKRL 89,1.

31 vues